7 raisons de l’échec d’un acte sexuel à éviter

3 Avr

Certes, séduire, être désirée et aimée, augmente l’estime de soi. Un sentiment essentiel pour avoir confiance en soi, et donc en son partenaire. l’acte sexuel aussi entretient la qualité de la relation dans le couple.

La pratique satisfaisante de l’amour physique, c’est en fait la preuve de la 1 bonne santé morale du couple, à savoir que l’échec ou l’orgasme dans l’acte sexuel, vient principalement de cerveau qui permet la réflexion, et le raisonnement et qui n’est pas indispensable à la motivation sexuelle et aux rapports sexuels.

En revanche plusieurs raisons interviennent pour perturber la relation sexuelle:

  1. les obsessions, le stress, l’anxiété et la préoccupation de l’esprit du mari lors de l’acte sexuel influencent beaucoup l’évocation de sa force sexuelle, et par conséquent il trouve des difficultés d’érection pour accomplir cet acte.
  2. L’état psychique de l’un des partenaires affecte sa puissance sexuelle, surtout avec l’usage des médicaments sédatifs qui perturbe indirectement les fonctions sexuelles.
  3. L’acte sexuel est affecté aussi par l’effort et la fatigue du mari, le problème qui devient le plus souvent son prétexte lorsqu’il craint de ne pas parvenir à l’acte sexuel.
  4. le manque de L’apparence et l’attirance physique de la part de la femme qui néglige la séduction de son homme, optant de l’accueillir, cheveux rebelles avec des vêtements à laver et balayer. Cela se traduirait à la réticence du mari pour y approcher, et provoque en effet le manque d’appétit sexuel.
  5. La crainte de l’échec joue dans le renoncement de l’homme à l’acte sexuel. S’il a été une fois dans sa vie incapable d’avoir une érection, il craindra de tomber à nouveau « en panne ». Cette angoisse l’empêchera d’avoir une érection et il en ressentira un sentiment d’échec. Si cette peur de ne pas avoir d’érection devient habituelle, l’homme développe une névrose d’échec et devient un impuissant chronique. C’est un cercle vicieux.
  6. Passer directement à l’acte sans préliminaires qui sont aussi un moyen très efficace d’accéder au plaisir absolu. Et chaque personne a ses petites caresses bien à lui qui marchent à 100% sur l’échelle de l’extase personnel.
  7. Élargir l’écart entre les rapports sexuels pendant plusieurs jours, dépassant parfois un mois ou plus, provoque un ascétisme de faire l’amour.

Enfin le plaisir sexuel est un véritable médicament, sans risque d’effets indésirables ou de surdosage ! Cependant, peu importe le rythme. L’essentiel, c’est que l’acte soit réussi. Le plus important, c’est la qualité des rapports.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :