Les femmes qui se parfument plus sont déçues

5 Mai

C’est ce que vient de nous révéler un étude récente, mais quelle est la relation entre le parfun et la depression?

Selon l’étude,  la dépression peut toucher environ une femme sur cinq et un homme sur dix au cours de sa vie. Donc il s’agit d’une affection très courante qui peut perturber énormément le mode de vie d’une personne et son sentiment de bien-être en l’empêchant de gérer ses activités normales. En se basant sur cette regle  l’étude a affirmé que  les femmes exagérant dans leur parfum, ou elles se parfument sans conscience, nous donne signe qu’une forme particulière de dépression les affectent.

L’étude a noté que les femmes souffrant de dépression perdent le sens de l’odorat, cependant elles optent de traiter le problème en mettant de plus grandes quantités de parfum. Ça d’une part, d’autre part des chercheurs ont déclaré que la perte de poids est l’un des premiers symptômes de la dépression chez les patients atteints de maladies immunitaires, expliquant que la perte de l’odorat chez la personne entraîne une perte d’appétit pour manger et par conséquent perdre du poids.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :