La dépression chez les futures mamans?

11 Mai

« je suis enceinte de 5 mois et il y a deux semaines je vais mal je n’ai envie de rien faire  je suis triste tout le temps,je pleure bcp je suis allee chez un psy mais ça n’a rien donner tout ne me dis plus rien.est ce que je suis la seule au monde qui ressens çela??? »
Ce témoignage est parmi les plus célèbres questions qui se posent sur les forums et qui nécessite vraiment une réponse satisfaisante  pour toutes  les futures mamans qui deviennent plus vulnérables de souffrir d’une dépression après avoir appris la nouvelle de la grossesse,en raison des fluctuations des hormones.
A savoir que les femmes déprimées sont moins enclines à bien manger et dormir, plus portées à négliger leur hygiène personnelle, à fumer et à boire de l’alcool. Elles sont moins susceptibles de se prévaloir de soins prénatals ou de respecter les recommandations du médecin. En plus de la souffrance personnelle et de l’incapacité, ces femmes sont à risque de se faire du mal ou même, de se suicider.
Certes la dépression durant la grossesse est une menace importante à la santé maternelle et que des données scientifiques de plus en plus nombreuses indiquent qu’elle peut aussi nuire au fœtus et au nourrisson.
I. les symptômes de la dépression durant la grossesse
La dépression est une maladie courante, incapacitante et traitable, et ses  symptômes durant la grossesse et la période post-partum sont semblables à ceux dans d’autres périodes de la vie mais peuvent être plus difficiles à distinguer des autres symptômes physiques associés à la grossesse ou aux soins d’un nouveau-né:

  • Inquiétude sans raison apparente
  • Humeur dépressive ou tristesse extrême
  • Manque de contrôle ou d’énergie
  • Sentiments de culpabilité, d’inutilité ou de désespoir
  • Isolement face à son partenaire, à sa famille, à ses amis ou à ses collègues
  • Irritabilité, anxiété et agitation durant le premier et le troisième trimestre
  • Des pensées négatives
  • Manque d’appétit et de sommeil

II. Quels sont les  facteurs qui peuvent être à l’origine de la dépression pendant la grossesse:
ils se rassemblent plusieurs facteurs qui peuvent démoraliser une femme enceinte, surtout l’absence du partenaire ou de soutien ou même le sentiment d’isolement, ainsi que la peur de devenir maman. Les femmes qui ont été dépressive pendant l’adolescence sont exposés d’affecter de cette maladie.

En plus des ces facteurs primordiales on peut ajouter aussi:

  • La dépendance à des drogues et à l’alcool ou des abus de ces substances.
    Des fausses couches répétées.
  • Un divorce ou un changement soudain de statut professionnel.
  • Les femmes qui ont déjà souffert de la dépression après la naissance de leur bébé sont également susceptibles de souffrir à la prochaine grossesse.

III. Astuces pour  mieux identifier et traiter cette maladie

  • Maintenir une saine alimentation en mangeant plus de légumes, de fruits, aliments riches en vitamine…
  • L’exercice physique est un moyen formidable pour soulager la tension.
    Calmer l’esprit par des exercices de respiration profonde et de méditation (yoga, relaxation ; chant…)
  • Boire beaucoup d’eau.
    Eviter toute forme d’alcool, drogue, tabac…
  • Maintenir des cycles veille- sommeil régulier.

Enfin la dépression pendant la grossesse est donc plus commune qu’après la naissance. Il est primordial de la démasquer afin de pouvoir la traiter, tant pour la mère que pour le bien-être du futur bébé et de sa famille.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :