Le meurtre du chef de l’Eglise catholique est loin d’être un acte politique ou religieux

11 Juin

La mort du  chef de l’Eglise catholique de Turquie Mgr Luigi Padovese, tué par son chauffeur le 3 juin dernier a fait la polémique…
Alors que des témoignages affirment que le meurtre, le chauffeur Murat Altun, 26 ans, a crié «J’ai tué le grand Satan, Allah Akbar» («Dieu est grand», en arabe) en concluant qu’il y a quelques choses qui clochent, la presse turque déclare que le meurtrier avait quitté quelques jours auparavant les services psychiatriques d’un hôpital et aurait déclaré à la police avoir eu une «révélation divine». Ce qui prouve que l’incident regrettable est loin d’être un acte politique ou religieux.
L’avocat et la mère du meurtrier ont confirmé également que le chauffeur, qui était au service de l’évêque depuis quatre ans, souffrait de problèmes psychologiques.
Même le pape Benoît XVI lui-même avait affirmé que ce n’était «pas un assassinat politique ou religieux».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :