La pression de la Tombe

17 Juin

La mort nous vient quand l’Ange de la Mort enlève notre âme du corps. La peine que nous ressentons à l’instant de la mort dépendra de bonnes ou mauvaises actions que nous avons faites. Que fait l’Ange de la Mort de l’âme ? L’âme sera laissée autour de son corps. Elle pourra voir et entendre toutes les choses qui se passent autour. Elle pourra voir l’affliction de sa famille et de ses amis, donnant le ghoussal-é-mayit à son corps sans vie et finalement l’enterrant dans la tombe.

Une âme prie pour les gens qui donne le ghoussal-é-mayit à son corps et aussi pour les gens qui prennent part à son namàzé-mayit et aux cérémonies d’enterrement. Une âme se plaindra à Allàh (swt) concernant les membres de sa famille et amis qui n’assistent pas à son namàzé-mayit et à son enterrement. Les prières et les plaintes d’une âme sont rapidement répondues par Allàh (swt). Une fois que le corps est enterré et que tout le monde a quitté le cimetière, l’âme est retournée dans son corps.

L’âme d’une personne morte reste autour de son corps jusqu’à ce qu’elle soit enterrée. L’âme voit et entend tout ce qui s’y passe. Le mort prie pour ceux qui s’occupe de lui et se plaint à Allàh (swt) au sujet de sa famille et ses amis qui n’assistent pas à ses funérailles

Le premier jour et la nuit après enterrement sont les plus difficiles pour le mort. Ce sera la seconde partie de notre voyage vers le Paradis. Là nous serons testés si nous sommes bien préparés pour notre voyage. Ce sera le temps d’examen pour chacun de nous. Notre réussite ou échec dépendra de notre foi et des actions que nous apporterons avec nous.

Une fois que notre âme est retournée dans notre corps, les deux Anges angoissants -Mounkir et Nakir- se présenteront. Ils viendront voir chacun de nous pour poser des questions sur notre foi et nos actions. Ce sera une étape effroyable de notre voyage. Pour les personnes pieuses ayant de bonnes actions, Allàh (swt) envoie également deux Anges de plus -Moubashiro et Bashir- pour l’ aider à se relaxer et répondre calmement.

Les Anges -Mounkir et Nakir- poseront d’abord à chacun de nous les six questions suivantes:

1-Qui est ton Dieu ?

2-Qui est ton Prophète ?

3-Quelle est ta religion ?

4-Quel est ton livre ?

5-Quel est ton qiblà ?

6-Qui sont tes Imàms ?

Tout le monde -Kàfirs, Musulmans, Non-musulmans, et Mo’minine auront à répondre à ces six questions. Seuls les Mo’minine pourront répondre correctement aux six questions . Les autres ne seront pas capables de répondre à toutes les questions et échoueront par conséquent au test. L’âme des personnes ayant échoué sera enlevée à nouveau du corps et sera emmenée à un endroit appelé Wadiou Barhout (La vallée des malheurs).

Les Mo’minines pourraient réussir confortablement la première partie du test. Puis on leur posera encore trois questions sur leurs actions, à savoir :

1-Avez-vous obéi ou désobéi aux lois d’Allàh (swt) durant votre vie entière ?

2-Comment avez-vous gagné votre vie ? Avez-vous utilisé les moyens Halàl ou Haràm pour gagner votre richesse ?

3-Comment avez-vous utilisé votre richesse ? L’avez-vous utilisée pour des actions Halàl ou Haràm ?

Les Mo’minine qui répondent aux neuf questions de manière satisfaisante, verront leur âme emmenée à un endroit nommé Wàdious-salàm (La vallée de la paix). Cette place est près du Mausolée de Hazrat Ali (as) à Najaf.

Les Mo’minines qui échouent à répondre une de ces questions de manière satisfaisante seront dans le malheur. Ils seront punis dans leur tombe. Cette punition s’appelle « Fishàré Kabre » (La pression de la Tombe). Dans cette punition, les murs de la tombe se contractent pour serrer, presser et écraser le Mo’mine qui a échoué dans le test, dans la tombe. Si un seul os se casse dans notre corps, nous sentons beaucoup de peine, spécialement si quelqu’un appuie sur l’os cassé. Durant la punition de Fishàré Kabre, tous nos os se casseront et seront écrasés à cause d’une force extrême. La douleur sera sévère. Nous crierons fort, mais personne ne pourra nous entendre.

Les événements suivants dans la vie de notre Prophète Mohammad (saw) expliquent concernant « La pression de la tombe ».

Notre Prophète Mohammad (saw) avait un compagnon nommé Sahab. Il était un des plus respectés compagnons du Prophète. Il priait, prêchait et suivait le Prophète où qu’il allait. Pendant la bataille de Khandak, Sahab fut blessé et aussitôt après il mourut.

Notre Prophète lui-même lui donna le Ghoussal, le mis dans le kafane et accomplit son namàzé-mayit. Il aida à porter son corps et l’enterra au Saint Cimetière de Jannatoul Baqi.

Allàh (swt) a envoyé des milliers d’Anges du Paradis pour prendre part au namàzé-mayit et à l’enterrement de Sahab à cause de sa haute position.

Après avoir enterré Sahab dans la tombe, ils ont tous commencé à quitter le cimetière. Notre Prophète, en quittant le cimetière, a regardé derrière après avoir fait 40 pas depuis la tombe de Sahab. Des larmes commencèrent à couler de ses yeux. Les gens qui l’accompagnaient ont demandé pourquoi il pleurait. Il répondit que Sahab était en train de subir la punition de la tombe et qu’il l’entendait l’appeler en aide. Sahab était en train d’être pressé et écrasé dans la tombe. Il hurlait de douleurs. Tout le monde furent surpris d’entendre cela. Un homme comme Sahab, compagnon croyant du Prophète, était puni si sévèrement dans la tombe. Notre Prophète a expliqué que Sahab était puni parce qu’il désobéissait un des commandements d’Allàh (swt). Il ne gardait pas sa mère heureuse. Il ne regardait pas après sa vieille et malade mère. Sahab était d’abord puni pour son péché majeur. Après quoi, il serait récompensé pour toutes ses bonnes actions.

Pour éviter « La Pression de la Tombe », obéissez les commandements et lois d’Allàh (swt), et gagnez et dépensez votre richesse par des moyens Halàl.

Le voyage vers le Paradis commence après la mort, passant par la tombe, la Vallée de la Paix ou de Malheurs, La plaine du Jour de Jugement, Le pont de l’Enfer (Pool-é-Siràt), et finalement le Paradis.

Le fait que nous aurons un voyage confortable ou difficile dépendra sur nos actions collectées durant notre vie sur terre.

Le voyage sera rendu difficile par nos mauvaises actions. Allàh (swt) punit les pécheurs aux différentes étapes de son voyage. Ces étapes sont:

1-Durant leur vie dans ce monde. C’est le meilleur moment de recevoir les punitions, mais malheureusement la majorité d’entre nous commettent autant de péchés qu’il n’est pas possible d’imposer toutes les punitions pendant notre vie

2-A l’instant de la mort. L’Ange de la Mort punira certains pécheurs en rendant leur mort très douloureuse.

3-Dans la tombe. Les murs de la tombe exerceront une force extrême pour écraser leurs os afin de causer une douleur sévère.

4-Dans la Vallée des Malheurs. Cette place est comme un mini-Enfer. Les punitions y sont similaires à ceux de l’Enfer, mais tempérées et clémentes.

5-Sur la plaine du Jour de Jugement . Certains pécheurs y souffriront d’une chaleur intense.

6-Sur le pont au dessus de l’Enfer. Certains seront punis sur ce pont passant sur l’Enfer.

7-En Enfer, les pires pécheurs finiront ici en souffrant pendant des années.

Allàh (swt) aime les Mo’minines et veut les aider durant leur vie et pendant le voyage d’après. Il ne souhaite pas voir ses Mo’minines souffrir sur la Plaine du Jour de Jugement et en Enfer. Il les punira pour leurs péchés qui n’ont été pardonnés ni pendant leur vie dans ce monde, ni à leur instant de mort, ni dans leur tombe, ni sur le pont sur l’Enfer. Certains Mo’minines refusent le conseil ou l’aide offert par Allàh (swt) et commettent autant de péchés qu’Il n’a d’autres choix que de les punir sur la Plaine du Jour de Jugement et en Enfer. Comment un médecin pourra t-il rendre mieux un malade s’il refuse de prendre ses médicaments et de suivre ses recommandations ? Si l’on donne le meilleure des traitements à un malade, il ne pourra s’en rendre mieux s’il refuse de suivre ce traitement.

Pourquoi Allàh (swt) ne veut pas punir un Mo’mine sur la Plaine du Jour de Jugement ou en Enfer ? Dans ces deux endroits, il y aura aussi la présence des Kàfirs, et à cause de Son amour et respect pour un Mo’mine, Il ne veut pas les insulter et dégrader en les punissant devant les Kàfirs. Allàh (swt) veut nous punir pour nos péchés en secret, quand nous sommes seuls, c’est-à-dire à l’instant de la mort, dans la tombe, sur le pont d’Enfer (Les Kàfirs n’iront pas sur ce pont) . C’est pourquoi quand un Mo’mine est puni par l’Ange de la Mort ou dans sa tombe, personne ne peut l’entendre ou voir ses souffrances.

Les Kàfirs seront punis principalement sur la Plaine du Jour de Jugement et en Enfer. Qu’en est il des Kàfirs qui ont fait de bonnes actions dans leur vie ? Nous connaissons plein de Kàfirs qui donnent aux oeuvres de charité, aident les nécessiteux, qui s’occupent de leurs parents etc.. Ne seraient-ils pas récompensés pour leurs bonnes actions ? Si, ils le seront . Ils seront épargnés de la sévère douleur à la mort et dans la tombe. Certains Kàfirs, grâce à leurs bonnes actions exceptionnelles, auront un répit sur la Plaine du Jour de Jugement, mais aucun Kàfir ne sera autorisé à aller au Paradis. Ils seront tous jetés à souffrir en Enfer. En Enfer, les punitions ne sont pas toutes de même sévérité. Certaines sont allégées et d’autres sont très sévères. La sévérité de la punition dépendront de nos actions.

La plupart des Mo’minines seront puni à l’instant de leur mort, dans leurs tombes, sur le pont au-dessus de l’Enfer pour leurs péchés. Les Kàfirs seront punis sur la plaine du Jour du Jugement et en Enfer.

C’est pourquoi nos Prophètes et Imàms nous ont averti de manière répétitive concernant les punitions et souffrances dans nos tombes. Chaque Mo’mine passera par la « Pression de la Tombe ». Cinq groupes de personnes sont exemptés de cette punition. Ce sont les retardés mentaux, les non-bàligh, les Aàlims ayant de bonnes actions, les Martyrs et naturellement les Massoumines. La force appliquée à notre corps dans la tombe dépendra du type et nombre de mauvais actions. Certains de nous pourront s’en sortir avec une petite pression et douleur allégée.

Poser des questions sur une matière religieuse, ou sur les enseignements de nos Massoumines est permise, mais s’en moquer ou s’en rigoler est un péché majeur. Se moquer et rigoler de « la Pression de la Tombe » est aussi un péché majeur et sa punition est très sévère.

Un noble compagnon de notre Imàm Ali Razà (as) a demandé concernant la Pression de la Tombe. Les Mo’mines passeront par la punition de la Pression de la Tombe. Qu’en est il d’un Mo’mine qui n’est pas enterré dans une tombe ? Comment la Pression de la Tombe sera appliquée à un Mo’mine qui tombe dans la mer et dont le corps n’est jamais retrouvé ? Comment la Pression de la Tombe est appliquée à un Mo’mine qui est complètement brûlé dans un feu ou à un Mo’mine qui est mangé par un animal sauvage ? Il y a beaucoup de Mo’mine qui ne sont pas enterrés dans une tombe car leurs corps n’ont pas été retrouvés. Vont-ils échapper à la punition de la tombe ?

Notre Imàm a répondu que ces Mo’minines qui n’ont pas été enterrés sous terre seront aussi pressés pour leurs péchés. Un noyé sera pressé par l’eau, un brûlé sera pressé par le feu, et le Mo’mine mangé par l’animal sauvage sera pressé par l’air autour de lui. La force appliqué par l’eau, le feu ou l’air est même plus grande que les murs de la tombe. Le Fishàré Kabr (Pression de la Tombe) atteindra chacun de nous, brûlés ou pas.

Ces personnes heureuses qui sont enterrées à Karbalà pourront échapper à la punition de la Tombe. Allàh (swt) ne veut pas perturber la terre où autant de blessés martyrs de Karbalà sont enterrés. Depuis beaucoup de Mo’minine souhaitent être enterrés à Karbalà.

Si un Mo’mine souhaite sincèrement être enterré à Karbalà, mais qu’à cause de restriction financière ou gouvernementale est enterré ailleurs, Allàh (swt) envoie des Anges spécialement pour emmener son corps à Karbalà aussitôt qu’il est enterré. Si nos larmes, notre màtam et notre « souhait d’être à Karbalà le jour d’Ashourà »-(fa yà laytani kounneto mà-akoum fa afouzo mà-akoum ) sont réels et sincères, nous seront récompensés par Bibi Fàtémà (ahs) en nous aidant à échapper à la Pression de la tombe. De même, si un homme qui ne croit pas à la tragédie de Karbalà, ne pleure pas et ne fait pas Màtam pour Imàm Houssein (as), sa famille et ses amis, est enterré à Karbalà, Allàh (swt) commande aux Anges de déplacer son corps et de l’enterrer ailleurs.

Nous serons récompensés pour nos larmes, et notre Màtam pour les Martyrs de Karbalà s’ils (larmes et màtam) sont vrais et sincères.

Un bon Mo’mine doit normalement penser, faire des plans et travailler ensuite. S’il n’est pas sûr, il devrait retarder sa décision jusqu’à ce qu’il y ait bien réfléchi. Cependant, dans cinq cas, un bon Mo’mine ne doit pas retarder son travail. Ce sont :

-1-Prier les Wàjib Namàz. Un bon Mo’mine ne doit en aucun cas retarder ses Namàzes.

-2-Rembourser les dettes ou emprunts. Nous devrions rembourser nos dettes aussitôt que possible. Retarder est le travail du Shaitàne.

-3-Le « Mahar » de la femme. Ceci est son droit et devrait lui être remis sans délai.

-4-Le mariage de sa fille. L’islàm recommande, de marier sa fille aussitôt que possible pratiquement. Des délais non nécessaires dans le mariage d’une fille ne sont pas souhaitables. Dès l’accord de la main de sa fille, il ne faudrait pas retarder le mariage.

-5-Enterrer un mort. Nous devons enterrer un mort de la famille aussitôt que possible. Retarder l’enterrement d’un mort est le travail de Shaitàne. Un bon Mo’mine enterre dès que possible.

Un bon Mo’mine ne doit pas retarder l’enterrement de ses morts. Il est hautement recommandé d’enterrer un mort aussi tôt que possible

source: albouraq.org

Publicités

Une Réponse to “La pression de la Tombe”

  1. Conseiller août 16, 2010 à 5:24 #

    ma soeur publier des propos religieux non référencés et en plus FAUX est très dangereux ; je te propose d’enlever cette rubrique Religion si tu n’as pas des connaissances , des aptitudes précises et des compétences dans l’islam qui te permettront de te comporter très solennellement avec cette rubrique , ce que tu y publie , et la manière dont tu modères les discutions!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :