CAN 2012: L’Algérie et le Maroc, vivront-ils la tension du Caire?

26 Juin

Interviewé par le journal le buteur « El-hadaf », l’ex entraîneur de l’équipe du Maroc et l’ancien joueur des lions de l’atlas Badou Zaki répond à plusieurs questions et on a piqué seulement quelques  unes surtout en ce qui concerne la rencontre prévu entre L’Algérie et le Maroc  dans le cadre des éliminatoires de CAN 2012…

  • L’Algérie et le Maroc vont s’affronter bientôt pour les éliminatoires de la CAN. Comment aviez-vous réagi lorsque vous aviez appris que vous alliez en débattre avec les voisins algériens ?

Tout d’abord, je dois dire que les deux équipes ont un passé glorieux. Ce sera aussi un vrai derby entre voisins. On peut dire que ce sont deux puissances égales en tous points de vue. La qualification reviendra à l’équipe qui sera la mieux préparée. De plus dans ce groupe, il n’y aura qu’un seul qualifié entre l’Algérie, le Maroc, la Tanzanie et la République centre- africaine. C’est évidemment naturel que la première place se jouera entre le Maroc et l’Algérie. Concernant les Algériens, tout est redevenu clair aujourd’hui, ça joue avec beaucoup de détermination et les choses sont redevenues normales. Ce qui n’est pas le cas du Maroc qui est absent même des dates FIFA pour les matchs amicaux. Et cela va se répercuter sur la compétitivité des joueurs et leur cohésion dans un moyen terme, au moins pour la qualification à la CAN. Vous partez bien sûr avec un grand avantage dans ces éliminatoires. Les responsables du football marocain se doivent de réagir vite avant que ce ne soit trop tard.

  • Certains pensent qu’après ce qui s’est passé entre l’Egypte et l’Algérie, il y a de quoi craindre pour les prochaines confrontations entre le Maroc et l’Algérie. Qu’en pensez-vous personnellement ?

Non, je ne le crois pas du tout. Ceci, pour la simple raison qu’on connaît la culture des deux pays en matière de football. Nos deux pays sont loin de tous ces excès lorsqu’ils s’affrontent. L’historique des rencontres entre l’Algérie et le Maroc est là pour le prouver. Rappelez-vous le 1-5 que l’Algérie avait infligé au Maroc à domicile ! Après cette défaite, le public marocain avait longuement applaudi les joueurs algériens, bien que dans cette période, la situation politique entre nos deux pays était assez tendue. La culture des deux peuples et la relation qui les lie depuis des siècles est trop profonde pour qu’on vive ce qui s’est produit entre les Algériens et les Egyptiens. Que ce soit du côté algérien ou marocain, la sportivité a toujours régné dans chaque confrontation. Le meilleur a toujours été applaudi, que ce soit en Algérie ou au Maroc. C’est souvent une question de chance car les deux équipes jouent le même football et les deux peuples partagent pratiquement la même culture. Ce n’est donc pas possible de voir les troubles qu’on a vus au Caire dans lors de nos confrontations. Je ne peux pas l’imaginer un seul instant et l’histoire en est le plus grand témoin de ce que je dis.

  • Pourquoi d’après-vous il y a eu autant de haine entre les Algériens et les Egyptiens ? Pensez-vous qu’à la place de l’Algérie, le Maroc aurait aussi subi ces agressions au Caire ?

S’il vous plaît, je n’aimerais pas répondre à cette question. Passons à autre chose, si cela ne vous gêne pas. (Il est tout confus, mais il sourit).

  • On risque de voir tout de même quelques chauvins vouloir provoquer leurs adversaires durant les éliminatoires. Que pourriez-vous dire à ces gens ?

Je ne peux vraiment pas imaginer cela entre nos deux peuples. Car que ce soit les joueurs, les supporteurs ou les journalistes de nos deux pays, personne n’a ces pulsions de haine dans le football. On est tous conscients qu’il ne s’agira que d’un match de football et que le meilleur gagnera. Je vous dis que le meilleur exemple de ce que je dis est cette défaite de 1-5 à Casablanca que nous avions essuyée à domicile face à l’Algérie. Je m’en rappelle très bien, puisque j’étais sur le banc des remplaçants. Je n’ai pas oublié comment notre public s’est retourné contre nous et avait longuement applaudi l’équipe d’Algérie. S’il était aussi chauvin qu’on l’imagine, je crois que les choses se seraient passées autrement. Mais Dieu merci, nos deux peuples se respectent autant qu’ils s’admirent.

  • Comment aviez-vous vécu justement cette par 1-5 à Casablanca, devant votre propre public ?

On aurait vraiment aimé être à la place des Algériens ce jour-là, car la déception était profonde. On était naturellement abattus d’avoir perdu devant nos supporteurs et par un score aussi lourd. Personne ne s’imaginait qu’on allait perdre ce match. Alors vous imaginez comment on était après une telle défaite. Mais ça restait chez les sportifs un simple match de football.

  • L’Algérie dans ce Mondial ?

Moi, je veux parler de Rabah Saâdane surtout et le travail qu’il a réalisé dans cette sélection. Mais malheureusement pour lui, il est Algérien. Je pense que si c’était un entraîneur étranger qui était à sa place et qui avait réussi à qualifier l’Algérie et la sortir de la situation catastrophique dans laquelle se trouvait votre football, on lui aurait sans doute érigé une statue dans la plus belle place publique d’Alger. Mais puisqu’il est Algérien, les gens se sont mis à minimiser son rôle dans cette équipe. C’est une ingratitude qui existe dans tous les pays arabes et africains malheureusement. J’aimerais bien qu’on reconnaisse un jour que nous avons aussi des personnes capables de faire autant, si ce n’est plus que les étrangers qu’on paie des millions pour des résultats souvent nuls.

source: journal lebuteur

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :